Récit du camp de Dalhem 2007

(11-21 juillet 2007)

JPEG - 76.8 ko

L’inflation des prix avait obligé les organisatrices de changer d’endroit de camp. C’est ainsi que le camp a pu se dérouler au château de Dalhem. Le dépaysement n’était pas total car des camps y avaient déjà été organisés auparavant durant de nombreuses années. Le château avait heureusement gardé son ambiance feutrée et mystérieuse à souhait, les chambres et les sanitaires avaient été améliorés, l’accueil y était toujours de grande qualité. Les repas sont maintenant pris en charge par un traiteur extérieur, ce qui peut améliorer la qualité mais limite la souplesse des horaires variables inhérents à ce genre de camp.

« [*Les fêtes de l’année*] » a été au cœur du programme du camp : chaque jour correspondant à une fête traditionnelle comme Noël, Halloween . Quel visiteur ne s’est étonné de voir un beau sapin de Noël dans la hall d’entrée, en plein été ?
L’activité phare du camp a probablement été la croisière sur la Meuse, avec repas à bord. Les plus courageux auront peut-être préféré la descente dans la mine de Blégny, avec leur voiturette bien entendu. Un ancien mineur les accompagnait pour répondre aux questions des plus curieux.
A chacun selon ses goûts : les nostalgiques ont particulièrement apprécié le Bourvil Show, les élégantes se sont bousculées au défilé de mode, les gourmands n’auraient raté la sortie « restaurant » pour rien au monde, et tout le monde s’est défoncé au bal costumé, à la soirée travestie, au Quiz musical, etc…

La plus grande difficulté rencontrée par les organisatrices a été de rassembler suffisamment de jeunes aides qui choisissent de passer 10 jours de leurs vacances ou de leurs congés payés avec des personnes handicapées, et de plus comme volontaires. C’est la raison pour laquelle le nombre de campeurs n’a pas pu être plus élevé cette année. Par contre, la plupart des aides sont rentrés chez eux, le 21 juillet, heureux, enthousiastes, le cœur rempli de rencontres, humainement grandis.

Les organisatrices gèrent un site internet où vous pouvez trouver tous les renseignements souhaités. On peut aussi y découvrir une foule de photos des derniers camps et un film qui communique assez bien l’ambiance chaleureuse et souvent « déjantée » de ce camp de Dalhem.

Site internet du camp :
KANP